Vous souhaitez obtenir du financement ou vous cherchez à vendre un produit ou un service de manière convaincante? Souvent, être passionnés ne suffit pas, il faut être passionnants! Vous devez vous bâtir un bon pitch de vente. Nous vous offrons ici quelques trucs pour en maîtriser les rouages.

Se présenter

Présentez-vous avec aplomb et assurance. Les investisseurs veulent savoir si vous avez du courage. Ils doivent sentir qu’ils ne seront pas seuls à ramasser les pots cassés si quelque chose se produit. Si vous n’êtes pas seul dans l’aventure, prenez un moment pour présenter votre équipe et vos partenaires ainsi que les liens qui existent entre eux. Il est toujours intéressant et pertinent de connaître la structure et la dynamique de l’équipe.

Les chiffres

Même si les chiffres ce n’est pas votre fort, ce n’est pas une excuse. Les investisseurs cherchent un rendement à leur investissement, donc vous devez pouvoir démontrer ce à quoi vous vous attendez en matière de revenus et expliquer comment les investisseurs retireront leur part. Faites affaires avec des spécialistes si vous sentez que vous ne vous y connaissez pas suffisamment. Les investisseurs, eux, s’y connaissent et pourraient profiter de vous.

La stratégie

Soyez en mesure de prouver que le marché existe bel et bien. Wendy Weiss, aussi connue sous le nom de « The Queen of Cold Calling » affirme qu’un bon pitch c’est lorsque vous posez des questions, vous écoutez votre interlocuteur et vous offrez une solution à un problème. Votre produit doit alors répondre à une demande et vous devez montrer que cette demande est présente.

Il vous donc faut évaluer de la façon la plus précise possible la demande pour votre produit, en étudiant la concurrence et les produits qu'elle propose, et en montrant que votre produit les surpasse. Surtout, évitez de dire que vous souhaitez réaliser un rêve, cela n'intéresse pas les bailleurs de fonds.

Savoir engager le dialogue

Même si vous avez 30 minutes pour faire votre pitch, ne faites pas un monologue et ne prenez pas tout ce temps pour parler de votre entreprise. Prévoyez du temps pour les échanges. Informez-vous sur vos interlocuteurs, maintenant, avec les réseaux sociaux, c’est facile d’en connaître un peu plus sur quelqu’un. Vous pourrez ainsi orienter vos questions et préparer votre pitch en fonction des gens qui l’écouteront.

N’ayez pas en tête que vous ferez une présentation où vous parlerez, parlerez, parlerez et où vous conclurez par la suite une vente ou une entente. Considérez plutôt que vous aurez une conversation avec quelqu’un avec qui vous bâtirez une relation d’affaires. Vos chances de succès seront ainsi meilleures.

Comme vous pouvez le constater, faire un pitch demande de la préparation. Il n’y pas réellement de place pour l’improvisation. Avec une préparation suffisante et des buts spécifiques, votre pitch sera plus efficace. Finalement, soyez vous-mêmes. L’authenticité attire la confiance des autres et vos interlocuteurs croiront en vous et votre entreprise. Vous n’arriverez à rien de significatif dans une relation d’affaires sans la confiance.

Sources

Diotte, Simon. Les secrets d’un bon pitch de vente. Les Affaires. . http://www.lesaffaires.com/archives/generale/les-secrets-d-un-bon-pitch-de-vente/563371. 1er octobre 2013.

Smith, Jacquelyn. 7 Tips for Crafiting An Effective Sales Pitch.. http://www.forbes.com/sites/jacquelynsmith/2014/01/03/7-tips-for-crafting-an-effective-sales-pitch/#1304f5b15820. 3 janvier 2014.

Coughter, Peter. The Art of Pitch – Persuasion and Presentation Skills That Win Business. Éditions Palgrave Macmillan. États-Unis. 2012. p.111-113..

À lire également

2017-05-16

Marketing alimentaire 3 façons de se démarquer

Le marketing est un incontournable dans l’industrie alimentaire.

Lire la suite
2017-01-31

Les règles de la rédaction web

La rédaction web se distingue des autres types de rédaction.

Lire la suite
Vous souhaitez positionner votre entreprise afin qu’elle soit reconnue comme un leader dans son industrie ?